Les perspectives professionnelles

Les nouveaux métiers de l’esthétique.

Au-delà du traditionnel métier d’esthéticienne en institut de beauté (et établissements semblables), celle-ci semble appelée à jouer de nouveaux rôles dans la société du troisième millénaire.

Outre l’esthétique, on pense aux domaines sociaux, éducatifs et humanitaires (un rôle préfiguré par l’apparition d’esthéticiennes-auxiliaires polyvalentes pouvant se mettre à la disposition des maisons de repos, maternités, hôpitaux, unités de soins palliatifs, centre de traitement du sida, prisons de femmes, ...).


1978-2017 © INFA